Communiqué - Ouverture de la saison hivernale : la branche du Tourisme social et familial (TSF) alerte sur les conditions de logement des saisonniers et en appelle au soutien des pouvoirs publics

Version à jour du 12.12.2022

Alors que s’ouvre la saison d’hiver, la branche professionnelle du Tourisme social et familial (TSF), dont notre syndicat fait partie, alerte sur les conditions de logement des saisonniers et constate à nouveau que le logement est le frein le plus important à l’engagement de ces derniers.

 

Un secteur d'activité crucial 

Les salariés saisonniers exercent des métiers essentiels à la réussite des saisons touristiques et les professionnels subissent depuis plusieurs saisons des difficultés pour les recruter, en particulier depuis la crise sanitaire. Parmi les causes, le logement et la mobilité sont des leviers sur lesquels il est important d'agir de façon structurelle.

La branche souhaite, entre autres, que des mesures rapides et audacieuses soient prises pour réguler le marché locatif dans les zones touristiques. Sans cela, la loi de l’offre et de la demande exclura les salariés de leur lieu de travail et mettra ainsi en péril la tenue même des saisons touristiques.

 

Une nécessaire mobilisation des pouvoirs publics

• Au même titre que les villes ont une obligation de création de logements sociaux, l’État doit demander aux stations touristiques de répondre de cette même obligation pour les logements des saisonniers, qui sont par définition des logements sociaux ;
• Obliger les propriétaires détenant plusieurs logements en location dans des stations touristiques d’en dédier 20% aux logements saisonniers ;
• Contribuer à ce que le 1% logement permette de créer un parc dédié et/ou d’améliorer les logements existants sur les lieux de travail pour un meilleur confort et une meilleure prise en compte des enjeux énergétiques.

 

Pour plus de détails nous vous proposons de consulter notre communiqué de presse en pièce jointe.

Pièces jointes :

Communiqué de presse