Suppression d'un élément de rémunération: l'accord du salarié doit être clair et non équivoque

ttes

Dans un arrêt du 21 juin 2023, la Cour de cassation a précisé que même s'il accepte de signer un avenant proposant un nouveau système de rémunération, dès lors que cet avenant ne mentionne pas expressément le sort d'une prime jusqu'alors versée, le salarié est en droit de réclamer le maintien du versement de cette prime. 

Contenu réservé aux adhérents.
Contenu réservé aux adhérents.